Faire sa propre salle de sport

Le secteur du fitness est un secteur en pleine expansion depuis quelques années et qui porte ses fruits. Vous avez l’intention d’ouvrir une salle de sport et de fitness mais vous ignorez par où commencer ? Découvrez ici les 4 étapes nécessaires à suivre pour créer votre propre salle de sport.

Créer un business plan

La toute première étape pour créer votre salle de sport est la conception d’un business plan. Comme pour tout nouveau projet, ce document vous permettra de démarrer sur des bases solides et de vous assurer que vous êtes sur la bonne route. En effet, un business plan vous aidera à :

  • Faire une évaluation des besoins en investissement
  • Effectuer une évaluation des risques majeurs
  • Faire une évaluation des équipements nécessaires et primordiaux
  • Établir un budget prévisionnel.

En outre, votre business plan vous servira de guide et vous accompagnera tout au long de la réalisation de votre salle de sport. Il vous servira également à trouver des fonds, des collaborateurs ou des partenaires. C’est donc une étape importante qui pourrait nécessiter l’accompagnement de professionnels.

Aménager et penser à un bon agencement

Enfin, vous devrez penser à l’aménagement et à l’agencement de votre local. Concernant les machines, il est conseillé de commencer par des tapis de courses, des vélos, des rameurs, quelques bancs de musculation, un rack mural crossfit et des tapis de sol. Vous pourrez au fur et à mesure compléter avec des machines plus pointues.

Votre local devra être suffisamment spacieux pour recevoir les machines que vous souhaiterez y mettre. Pour ce faire, il vous faudra prendre en compte, le plan de votre salle, l’emplacement souhaité des machines et le flux de client que vous avez prévu. Vous devrez également songer aux vestiaires, aux douches, aux toilettes et à l’espace d’entrée.

Se renseigner sur la réglementation relative aux salles de sport

Bien qu’aucun diplôme ne soit nécessaire pour l’ouverture d’une salle de sport, il est obligatoire que les intervenants ou coachs qui interviendront dans votre salle aient des diplômes d’État afin de pouvoir exercer. Vous devrez donc, avant toute réalisation, déclarer vos intervenants afin qu’il bénéficie d’une carte professionnelle. Une fois votre salle ouverte, d’autres obligations s’imposeront à vous. En effet, vous devrez faire une déclaration au sein de la préfecture de votre département 3 mois après l’ouverture de votre salon. Cette déclaration permettra de recenser vos équipements, mais surtout d’homologuer votre salle de sport.

Vous devrez donc vous assurer de la qualité, mais aussi de la maintenance de tous les matériaux que vous mettrez à disposition de vos clients. Enfin, vous devrez respecter l’entièreté des normes d’hygiène et de sécurité qui sont imposées aux établissements de ce type.

Choisir avec précaution votre emplacement

L’emplacement de votre local aura un impact sur la suite de vos affaires. En effet, il vous faudra vous assurer que le local respecte toutes les lois et normes en vigueur. Vous devrez également prendre en compte plusieurs paramètres dont :

  • Le prix : ce dernier vous permettra de déterminer le prix de vos abonnements.
  • L’accessibilité : plus votre local sera accessible et plus vous aurez de visibilité et d’affluence.
  • La concurrence : veillez à avoir le moins de concurrents possibles dans la zone où vous souhaitez vous installer.

L’emplacement de votre local fait partie des points importants à ne pas négliger. Veillez donc à faire une étude de marché qui vous aidera à vous positionner.

Author: Alexandre