Comment licencier des employés avec soin et compassion

Comment licencier des employés avec soin et compassion ?

Si vous demandiez à des managers du monde entier quelle partie de leur travail leur déplaît le plus, il y a de fortes chances que vous trouviez le licenciement d’employés en tête de liste. Malheureusement, la réalité est que même parmi les meilleures entreprises, les licenciements ne peuvent être évités en période extraordinaire. Cependant, les meilleurs lieux de travail trouvent des moyens de maintenir la confiance, même lorsque la situation économique difficile exige des licenciements. Nos recherches ont montré que les entreprises qui instaurent la confiance pendant les périodes difficiles connaissent un rétablissement plus rapide de leur activité et de leur marque.

Que font-elles lorsqu’elles sont confrontées à la perspective de licencier des employés ?

1. Promouvoir une culture de l’écoute

Lorsque les dirigeants et les gestionnaires consacrent leur temps à écouter leurs employés, ils sont mieux équipés pour avoir des conversations difficiles lorsque des licenciements sont nécessaires. Lorsque vous connaissez vraiment vos employés en tant que personnes, plutôt qu’en tant que simples travailleurs, vous savez ce qu’ils apprécient et quel style de communication leur convient le mieux. Vous pouvez avoir une conversation en sachant comment répondre au mieux à leurs besoins. Les employés de longue date peuvent avoir besoin d’être rassurés sur le fait que le licenciement n’est pas dû à une mauvaise performance.

2. Soutenez vos managers

Pour de nombreux managers, le licenciement d’un employé est la partie la plus difficile de leur rôle.  Soutenez vos managers en leur fournissant des outils, des ressources et un soutien pour annoncer des nouvelles difficiles afin qu’ils se sentent mieux préparés à ces conversations. Il faut surtout une bonne technique pour que l’employé en question ait une bonne motivation lors de sa prochaine rédaction de la lettre de motivation mcdo pour trouver un nouvel emploi.

Voici quelques façons de soutenir vos gestionnaires de personnel :

Rencontrez les managers pour reconnaître les défis, l’importance de leur rôle, et décrire l’approche de l’entreprise pour soutenir les employés – en la reliant aux valeurs de l’entreprise. Faites appel à des experts en matière de formation au deuil ou à la résilience. Créez un forum pour que les dirigeants et les RH puissent parler des réactions des employés et de la manière de répondre aux questions difficiles qui se posent.

3. Communiquez de manière transparente et fréquente

Une communication ouverte et honnête aidera les employés à comprendre l’impact de la crise sur l’entreprise et permettra une meilleure compréhension des décisions difficiles auxquelles l’entreprise est confrontée. Bien que vous ne souhaitiez pas susciter la peur ou la panique, les employés veulent comprendre comment l’entreprise se débrouille en cette période économique difficile. Les gens seront plus résilients s’ils comprennent l’impact des forces extérieures sur leur travail, leur profession, leur secteur et leur entreprise.  Lorsque des licenciements sont annoncés, faites participer tous les niveaux de direction à la discussion, dans le but d’établir une communication bidirectionnelle cohérente, claire et efficace.

4. Offrez un soutien interne ou externe pour aider les employés touchés

La façon dont les employeurs gèrent les licenciements est un témoignage durable de la culture d’une organisation. C’est pourquoi nous recommandons d’aller au-delà de ce qui est attendu en matière de soutien et d’attention aux employés.

Les meilleures entreprises offrent :

Du temps pour que les employés puissent se préparer, rassembler leurs affaires et faire leurs adieux. Une indemnité de départ et une assurance maladie complémentaire des conseils en matière de transition, une assistance aux employés ou la préparation d’un curriculum vitae une assistance pour les programmes et services tels que les allocations de chômage et le recyclage professionnel. Présentation d’autres employeurs locaux susceptibles d’embaucher, ou liste de postes à pourvoir. Références écrites et verbales pour soutenir les efforts de recherche d’emploi des employés.

5. Engager les employés restants

Après un licenciement, les employés restants ressentent souvent un sentiment de “culpabilité du survivant”. Après tout, les employés qui sont partis étaient leurs collègues et leurs amis. S’il n’est pas pris en compte, ce sentiment de culpabilité peut saper le moral et peser sur la culture de votre entreprise.

Author: Damien